Résultat de votre recherche
Posté par gestionimmolyon le 25 janvier 2021
0

Liste obligatoire pour l’ameublement
d’une location meublée

 

Qu’est-ce qu’une location meublée ? Il s’agit d’un logement décent équipé d’un ameublement minimum.

Il ne suffit pas de mettre quelques meubles et de la vaisselle pour faire de votre appartement une location meublée, en tout cas, plus depuis 2015.

Il faut en effet respecter au minimum la liste réglementée pour qualifier votre logement de location meublée, la voici ci-dessous :

  • Literie avec couette ou couverture
  • Volets ou rideaux dans les chambres
  • Plaques de cuisson
  • Four ou un four à micro-onde
  • Réfrigérateur
  • Congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d’une température maximale de -6°
  • Vaisselle en nombre suffisant pour que les occupants puissent prendre les repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Table
  • Sièges
  • Étagères de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur s’il y a de la moquette, balai et serpillière pour du carrelage …)

Le reste de l’électroménager du type lave-vaisselle, bouilloire ou encore machine à laver ne figure pas dans la liste obligatoire, toutefois en fonction de la typologie de l’appartement, il est parfois conseillé de proposer ce type de fourniture pour améliorer la qualité du meublé.

Afin d’amortir les frais d’ameublement, le montant du loyer mensuel hors charges d’un logement meublé va être supérieur à celui d’une location vide pour le même logement. En effet, un meublé se loue en moyenne entre 10 et 30 % plus cher qu’un non-meublé.

L’amortissement peut également se faire avec la déclaration fiscale des recettes locatives issue de la location meublée en loueur meublé non professionnel (LMNP) sous le Régime dit de bénéfice réel car vous allez déduire de vos impôts l’ensemble des charges comme les travaux de réparation, de rénovation destinée au meublé ainsi que les achats d’ameublement.

Si vous n’optez pas pour le régime réel, vous bénéficierez du régime micro-BIC avec un abattement forfaitaire de 50 % sur les recettes locatives (contre un abattement de 30% avec le régime micro foncier de la location vide).

Comparer les annonces